Vermicelles blancs de Konjac - Shirataki Shiro

3,00 €
TTC

Utilisé depuis des millénaires en Asie, le Konjac en vermicelles permet de composer un repas léger, et par sa texture et son pouvoir rassasiant, devient un fabuleux allié minceur.

A vous les spaghettis bolognaises, à moins de 10 K calories !

Vendu par paquet de 228 g / égoutté 200 g

Si la quantité désirée n'est pas disponible contactez-nous

Quantité
En stock

Le Konjac est un produit neutre, sans saveur marquée, qui se marie parfaitement avec vos sauces et vos inspirations culinaires.

  • Rincer les vermicelles à l'eau froide pour éliminer le  liquide de conservation.
  • Égoutter.
  • Plonger  les vermicelles  dans une casserole d'eau bouillante 2 min max.
  • Égoutter de nouveau.

Votre Konjac est prêt à être utilisé dans votre recette (au wok, dans une poêle avec épices et sauces....).

Qu’est le KONJAC ?

C’est une plante, appelée : Amorphophallus Konjac.
Sa racine est utilisée en alimentation traditionnelle chinoise depuis plus de 2000 ans, comme légume.
En Europe c’est un additif (E 425), qui est très utilisé en confiserie, et dans de nombreux aliments liquides, les préparations à base de viande (saucisses, terrine), les yaourts, les crèmes glacées, les produits de panification (pains, brioches, gâteaux), les pâtes (pour retenir davantage d’eau), les boissons et aliments de régime.

Il ne présente aucun risque toxicologique.

L’avantage, en phase de contrôle de poids :
- 0 Kcal (3 kcal au 100g) en comparaison, l’aliment le moins calorique, le concombre, présente 10 kcal au 100g.
- 0 Protéine - 0 sucre, et 0 graisse.
- SEULES, ses fibres extraordinaires possèdent de nombreuses propriétés santé, et minceur avérées.

En comparaison, le son d’avoine totalise 14 % de fibres solubles, le konjac en apporte 64 % (calculé
sur la matière sèche).

- Il est le balayeur de l’intestin (favorise le transit), piège les toxines avant qu’elles n’atteignent la circulation sanguine et éliminent tous ces indésirables par les voies naturelles, sans irriter l’intestin.
- Il renferme une FIBRE MAGIQUE : le Glucomanne : cette fibre soluble est la plus visqueuse que l’on puisse trouver dans la nature. Elle absorbe jusqu’à 100 fois son poids en eau. En comparaison, l’agar-agar grossit de 3 fois son volume.
- Véritable PIEGE pour les graisses et sucres : Si l’on mélange 4 g de fibre de Konjac à l’alimentation on divise par 2 le pic glycémique (soit la montée de sucre dans le sang).


LES 2 FORMES DU KONJAC :

-SHIRATAKI : Konjac en vermicelles ou en lamelles. Après rinçage et cuisson, ils peuvent accompagner tous les plats, à partir du moment où ils prennent bien le goût des aliments cuisinés.
- EN POUDRE, (en pot, gélules ou compléments alimentaires) Il est prescrit par les médecins en cas de trouble du transit (diarrhée ou constipation : c’est un équilibrant), ou de sensations de faim.


NB : Notez toutefois que l’utilisation, culinaire du Konjac en poudre, reste réservée aux cuisiniers aguerris ou aux amateurs habitués, car la poudre de Konjac a beau être un épaississant, on ne peut pas sen servir comme de la maïzena ! Les quantités employées sont de l’ordre du gramme et ne tolèrent pas les erreurs de manipulation ou de dosage.


ATTENTION POUR CERTAINES PERSONNES, consulter votre Médecin :
1/ Les diabétiques sous traitement: Le Konjac peut augmenter l’efficacité des médicaments qui contrôlent la glycémie.
2/ Les personnes souffrant d’occlusion du tube digestif : Le Konjac est contre indiqué, notamment sous forme de poudre, très concentré.
3/ Dans tous les cas, il est recommandé d’espacer la prise de médicament et de Konjac d’au moins 2 heures.


LA DOSE A NE PAS DÉPASSER : Il faudrait en avaler des blocs entiers ; cela est fortement improbable, étant donné ses effets coupe faim.


SAUTE DE BŒUF

1 paquet de vermicelles de Konjac
200 g de filet de boeuf
200 g de tomates cerises
1 quart de chou chinois
1 concombre
250 de germes de soja
1 citron
1 oignon
3 gousses d'ail
(2 cuillères à soupe d'huile d'olive)


Egouttez les vermicelles, rincez abondamment, les plonger dans leau bouillante 1 mn, les égoutter et rincer à nouveau.
Emincer la viande en fines tranches, pelez et émincez l'oignon et la gousse dail. Coupez les tomates cerises en deux, rincez le chou chinois et émincez le en fines lanières.
Rincez et séchez le concombre, coupez le en deux et coupez en fines tranches.
Faites revenir dans l'huile ou non suivant la phase de régime, l'ail, l'oignon pendant 2 mn à feu vif, ajoutez les tranches de boeuf et faites les dorer. Sortez les et réservez !
Faites revenir le chou chinois, pendant 5 mn ajoutez la sauce soja, le jus de citron, le concombre, les germes de soja et les vermicelles de Konjac et laissez cuire encore 5 mn.
Juste avant de servir, ajoutez la viande et les tomates cerise.

Réchauffez le tout rapidement et servez aussitôt !.........

Au dernier moment vous pouvez ajouter de la menthe ciselée ou du coriandre en feuille !

kon001